Découverte de générations de vignerons, dégustation de vins rouges, rosés et blancs du Liban : je vous invite aujourd’hui à découvrir l’histoire et la production du vin libanais. L’occasion si vous êtes en vacances au Liban de découvrir une sélection variée de vins libanais, visiter les vignobles les plus anciens et les plus populaires du pays et en savoir davantage sur l’histoire et la production du vin libanais.

La vin et le Liban, une histoire ancestrale

Il faut savoir que la viticulture libanaise remonte jusqu’à -6000 av. J.-C. Le Liban est historiquement l’un des tous premiers producteurs de vin au monde, puisque les premiers vins étaient produits à l’époque dans cette région, dans l’actuel Moyen-Orient.

Vers 3000 av. J.-C., les Phéniciens exportent leur vin, le diffusant à travers le monde. Depuis des siècles, c’est dans la plaine de la Bekaa que la plupart des vins libanais sont produits. D’ailleurs, un des temples de Baalbek est dédié à Bacchus, le dieu romain du vin.

Le vin libanais aujourd’hui

À l’époque, les cépages étaient innombrables. Aujourd’hui, les principaux cépages utilisés pour la vinification sont revenus d’Occident vers l’Orient de leurs origines, après des évolutions millénaires :

  • Pour le vin rouge, on retrouve le cabernet sauvignon, le carignan, le cinsault, le grenache noir, la syrah et le tempranillo.
  • Pour le vin blanc, il s’agit du chardonnay, de la clairette, du merwah et de l’obeidi (des cépages locaux surtout utilisés pour l’arak que l’on suppose être des clones locaux du chardonnay et du sémillon), du sauvignon blanc, de l’ugni blanc et du viognier. A noter que nous ferons un article dédié à l’arak, la boisson nationale à base d’alcool de raisin et d’anis 😉

Les vins du Liban sont à base de fruits gorgés de soleil, très concentrés et généreux. La particularité du vin libanais est que l’encépagement reflète totalement l’histoire tumultueuse et très diverse du Liban : cépages méditerranéens, français, mais aussi quelques rares cépages typiquement libanais qui ont survécu aux différentes influences, aux nombreuses interdictions et aux guerre (le merwah et l’obadieh par exemple).

L’essor commercial du vin libanais

Le vin fait incontestablement partie du paysage libanais. L’univers viticole attire de plus en plus d’amateurs et de professionnels au Liban. Au-delà du caractère très tendance du vin, le domaine viticole intègre un réel mouvement de fond au Liban. Le vignoble libanais ne cesse de se développer, de nouveaux terroirs sont exploités, des modes de cultures innovants pratiqués et de nouveaux cépages plantés.

Visiter le Liban, c’est aussi assister à l’émergence de vignerons motivés et rigoureux qui font l’impossible pour produire des vins parfaitement à leur image. Suivre la route du vin à Beyrouth, c’est aussi faire la connaissance de nombreux nouveaux consommateurs.

En très peu de temps, Beyrouth est devenu un lieu de référence pour les organisateurs de salons du vin. La capitale regroupe des producteurs locaux en provenance des quatre coins du Liban. La plupart viennent poussés de leurs propres initiatives, d’autres animées par une collectivité. Dans tous les cas, ils ont un but commun, celui de toucher le plus grand nombre de consommateurs.

De plus en plus de personnes sont attirés par les clubs et les cours de dégustation, pour comprendre, apprendre, découvrir et développer leur sens dégustatif. Mais surtout voyager à travers un discours, un verre, une bouteille, une histoire ou une présentation.

Le meilleur moyen de goûter au délicieux vin du Liban, c’est aussi de parcourir les plus grands restaurants de Beyrouth. La plupart accordent une attention particulière à leur carte des vins et sélectionnent même leur personnel pour satisfaire les connaisseurs. Ils sont pour la majorité équipés de caves à vin permettant une bonne conservation des bouteilles et un bon service du vin aux températures appropriées. Rien de tel qu’un repas accompagné d’un bon vin pour vivre une expérience culinaire inoubliable à Beyrouth.

Le top des meilleurs vins libanais

Voici un rapide tour d’horizon des principaux producteurs de vins libanais. Evidemment, cette liste n’est pas exhaustive, et si vous avez des suggestions à faire découvrir, n’hésitez pas à les partager en commentaire de cet article !

Château Ksara, l’historique

Fondé par les Pères Jésuites en 1857, le vin Ksara a posé les jalons de ce qui deviendra la production de vins modernes libanais. C’est le vin que l’on retrouve dans la plupart des restaurants libanais dans le monde, et notamment en France, et pour cause, c’est l’une des références les plus célèbres. Il regroupe 10 vignobles sur un total de 441 hectares situées dans la vallée de la Bekaa.

Mais d’autres producteurs, que l’on peut également classer dans les historiques, vont émerger au cours du 20è siècle.

Château Kefraya, l’autre leader

Dans le duo de tête, avec Château Ksara, on trouve l’indéboulonnable Château Kefraya. Ce domaine viticole de 300 hectares également située dans la Bekaa, produit 1,5 million de bouteilles par an de vin blanc, rouge et rosé qui sont exportés dans plusieurs pays d’Amérique, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Asie, d’Océanie et d’Afrique.

Les deux plus gros producteurs – Château Ksara et Château Kefraya – représentent 40 % de la production de vin libanais. Le reste du marché est partagé par les outsiders, qui depuis quelques années, redoublent d’imagination et de créativité pour émerger, en proposant des vins de très haute qualité, souvent bio.

Château Musar, l’outsider

Encore un producteur ayant une renommée internationale, Château Musar vient talonner les deux premiers producteurs de vin. Fondé dans les années 1930 par Gaston Hochar à son retour de Bordeaux, Château Musar produit des vins blancs, rouge et rosé et a été la première a obtenir la certification « bio ». Les vignes sont encore et toujours situées dans le Bekaa, dont le climat est propice à la viticulture.

Les producteurs principaux : Château Saint Thomas, Cave Kouroum, Nakad, Adyar, Château Oumsiyat, Coteaux les Cèdres, Domaine des Tourelles, Couvent Rouge, etc…

Il serait trop long de vous raconter l’histoire unique de chacun de ces producteurs, nous vous laissons donc les découvrir à travers quelques photos, et nous vous invitons surtout à découvrir leurs vins directement en restaurant, lors d’une visite au Liban ou en passant une commande sur Internet.

Les vins proposés chez Libshop

Vous ne le savez peut-être pas tous, mais ce guide est rédigé et édité par l’enseigne LIBSHOP, concept de restaurants libanais modernes à Paris. Et sans trop nous étendre sur notre cas, sachez que vous retrouverez en restaurant, selon les arrivages, les produits suivants chez Libshop :

  • Ixsir : l’excellence du vin libanais

Créé en 2007, Ixsir se pose en alternative aux producteurs historiques de vin. L’idée était de renouer avec les meilleurs cépages oubliés du Liban, de Batroun à Jezzine. Nous l’avons choisi car sa position d’outsider en fait l’un des vins qui propose tout simplement le meilleur rapport qualité / prix.

Nous avons choisi le vin ALTITUDE, dont le rouge se démarque par son caractère souple et délicat, où se mêlent cassis et mûre, tandis que le rosé du même nom vous charmera par sa robe marbre rosé aux reflets pivoine, annonçant un nez intense de groseilles et de fleurs de vigne.

Ixsir a remporté plusieurs prix pour la qualité de ses vins, et pour son respect des normes environnementales. Chez Libshop, nous le servons avec nos mezzés, et à chaque fois, sa dégustation suscite un grand nombre de commentaires très positifs. C’est pourquoi nous vous le conseillons les yeux fermés. Découvrez son histoire sur son compte Instagram.

  • Château Kefraya, une référence légendaire

Nous proposons aussi l’excellent rosé MYST de chez Château Kefraya, avec sa jolie bouteille, pour les jours d’été… Nous l’avons choisi pour ses subtiles nuances florales et ses notes de petits fruits des bois et de litchi. En bouche, Myst est ample, suave et laisse s’exprimer la Syrah aux notes délicates de fruits rouges : la groseille, la fraise et en fin de bouche, le cassis. Une référence.

Ziyad

Ziyad

Co-fondateur de Libshop, passionné de cuisine, explorateur digital et curieux invétéré !

L'article vous a plu ? Partagez-le 💚

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.