Le Blog Libshop

Toute l’actualité des restaurants Libshop et du Liban à Paris.

TOP 20 des meilleurs plats libanais traditionnels, authentiques et inspirants

Si la street food libanaise est une valeur sûre, aussi bien en soirée qu’en livraison devant un bon film, il n’en reste pas moins que de temps en temps, pour des occasions qui en valent la peine, l’envie d’un plat traditionnel et ancestral se fait ressentir.

C’est pour cela que je vous ai déniché mon top 20 des plats traditionnels authentiques et typiques de la cuisine levantine, en guise d’inspirations.

Exit les célèbres taboulé, houmous, caviar d’aubergine. Ici, pas de falafels, de shawarma ou de chiche taouk. L’idée, c’est de faire LA liste des plats traditionnels authentiques et succulents, et pourtant injustement méconnus en dehors du Liban et plus généralement du Moyen-Orient.

Des plats de grands-mères villageoises, en somme, qui m’ont nourri lors de mon enfance, et dont vous trouverez les recettes facilement sur le net !

La plupart de ces plats présentent de nombreuses variantes, et ne sont évidemment pas exclusives au Liban, puisque la plupart des pays du Levant se les partagent et se les approprient.

Si ce classement vous a plu, n’hésitez pas à le partager 😉

 

20. Le Kebbe nayeh

Un tartare de viande crue, agrémentée de blé concassé (boulghour), d’oignons, de menthe et d’épices (poivre, cumin, cannelle). Le tout est généralement pilé à nouveau et servi avec de l’huile d’olive, de la menthe fraîche et des oignons blancs et mangé avec du pain pita.

Le Kebbeh nayeh n’est pas le seul plat de carnivore servi cru. On le déguste en général avec – entre autre – du foie d’agneau cru, servi avec du poivre et du sel.

Ce sont des plats qui sont parmi les plus délicieux au Liban, mais gare aux conditions d’hygiène ! Par ailleurs, manger de la viande rouge crue est un plaisir dont il faut se délecter de manière relativement rare.

 

19. Le kneffeh

Sorte de cheese cake oriental, le Kneffeh est un dessert à base de fromage, de kadaïf et de sirop aromatisé à la fleur d’oranger ou eau de rose. Consommé dans le Moyen-Orient, ce péché pas si mignon est une tuerie absolue… A consommer avec modération, cela va de soit !

La recette ici.

 

18. Le Jelleb

Certes, le Jelleb n’est pas un plat. Mais j’étais obligé de partager avec vous cette boisson ultra-rafraîchissante. On mélange de la mélasse de raisin avec de l’eau, des glaçons et une poignée de pignons de pin. So lebanese…

 

17. La Fatteh

La fateh libanaise est l’une des composantes du mezzé. Il s’agit d’une sauce à base de yaourt agrémentée de tahina (crème de sésames), d’ail, et parfumée aux épices et à la menthe séchée, le tout servi avec des pois chiches cuits.

Il s’agit d’un plat particulièrement nutritif, alors levez le pied sur les quantités !

 

16. Le Loubieh

Des haricots plats en sauce qui se mangent froid ou chaud, avec ou sans riz, en fonction des envies. Comme beaucoup d’autres plats libanais, il s’agit d’un plat végétarien, et pour le coup, on ne peut plus healthy !

La recette ici.

 

15. Le Kafta bil Sanieh

Littéralement, « Kafta dans le plat », le Kafta bil sanieh est un plat à base de viande hachée aux herbes, servi avec des pommes de terre, des tomates, et accessoirement du riz au vermicelle.

Là, on entre dans le thème de l’ultra-rassasiant, riche et complet, c’est le genre de plats de mère de famille libanaise, soucieuse de ne pas laisser ses petits mourir de faim.

La recette ici.

 

14. Le Samkeh Harra (poisson épicé)

Le samakeh harra est un plat typique de la côte libanaise, à base de poisson (colin ou merlu de ligne), cuisiné avec une fondue d’oignons, des tomates, de la crème de sésame, pimentée à votre goût avec une pointe de harissa.

C’est un plat ultra-sain, typique de la diète méditerranéenne.

La recette ici.

 

13. Le Daoud Bacha

Des boulettes de viande hachée (agneau ou bœuf), des pignons de pin, du riz vermicelle et de la sauce à base de tomates et d’oignons. Il faut que le plat soit réussi, sinon il risque d’être un peu lourd.

La recette ici.

Source : https://www.academiedugout.fr/recettes/daoud-bacha-bel-berghol_11383_2

 

12. Le Laban Emmo

Le Laban Emmo, littéralement « yaourt de maman », est un gigot d’agneau particulièrement savoureux. C’est un plat hyper riche, typique des mères libanaises.

La recette ici.

 

11. Le Kebbeh bi Labban

Encore un plat ultra-nutritif, élaboré et typique de la campagne libanaise : le kebbeh au yaourt.

C’est une variante du plat précédent, sauf qu’à la place de la viande, on choisit les kebbeh, ces boulettes à base d’un mélange de boulghour et d’agneau ou de bœuf haché cru garni de viande hachée cuite.

La recette ici.


 

10. Le Rez 3a djej (Riz au Poulet)

Plat de fête ou de repas de dimanche en famille, le riz au poulet fait partie des plats traditionnels libanais. On le distingue par les pignons de pin qui l’ornent souvent.

C’est un plat particulièrement sain, qui permet de faire le plein de protéines, et de bons glucides, à condition d’opter pour un bon riz basmati.

Découvrez la recette ici.

 

9. Le Mehshi Koussa

Le Koussa est un plat libanais typiquement ancestral, à base de courgettes farcies. Un pur délice, résolument healthy.

La recette ici.


 

8. Les feuilles de vignes à la libanaise

Les feuilles de vigne farcies sont un met typique et ancestral de la diète libanaise.

Non seulement les feuilles de vigne sont anti-inflammatoires, mais elles sont en plus une excellente source de fibres, vitamine A, C et K, et de folate, fer, manganèse et magnésium. Du sain, et encore du sain.

La recette ici.

 

7. La Moghrabieh

El Moghrabieh, littéralement « La maghrébine » en Arabe, est justement une sorte de couscous levantin. Beaucoup plus lourd que les plats précédents, pour le coup, mais qui a ses adeptes.

Source : http://cuisine-du-liban.com/moghrabieh/

La recette ici.

 

6. Le Mjaddarah, riz aux lentilles à la libanaise

Un plat végétarien à base de riz aux lentilles (Mjaddara ou Mujaddara) recouvert d’oignons caramélisés qui apporte un goût succulent à ce plat.

Ce plat de paysan existe aussi bien sous forme solide ou en purée. Et contrairement à son look peu ragoûtant, croyez-moi, c’est un pur délice.

La recette ici.

 

5. Le Mloukhieh – les épinards à la libanaise

L’un des must de la cuisine de grand-mère, c’est bien le Mloukieh, surnommé également les « épinards libanais ».

Il s’agit en réalité de Corète potagère (et pas d’épinards à proprement parler), qui est cuisinée de façon à donner visuellement un ragoût de feuilles verdâtres, servi avec du poulet et du riz au vermicelle.

La recette ici.

 

4. Le Fassolia

Encore un ragoût auquel aucun Libanais n’a pu échapper dans sa jeunesse. J’ai nommé, le Fassolia, à base d’haricots blancs, et qu’on retrouve dans diverses formes du monde arabe jusqu’aux balkans.

On reste dans le thème de l’ultra-riche et de l’ultra-sain en même temps, comme beaucoup de plats libanais, et qu’il faut savoir manger avec modération.

La recette ici.

 

3. Le Sheikh el Mehchi

Des aubergines farcies de viande hachée cuisinée façon libanaise. C’est un repas typique de grand-mère et, vous pouvez me croire, une pure merveille en bouche. L’un de mes plats préférés.

La recette ici.

 

2. La moussaka libanaise

Dans le même genre que le plat précédent, la moussaka libanaise est un plat végétarien avec des aubergines, de la tomate, et des pois chiche.

Moi qui n’apprécie guère le goût de l’aubergine à la base, la moussaka libanaise et le sheikh el mehchi sont deux plats tellement succulents que l’aubergine se trouve incroyablement sublimée, jusqu’à transformer n’importe quel aubergino-sceptique en véritable végétarien.

Ce plat se mange aussi bien chaud que froid. Mais bon, « Moussaka » veut dire « Froid » en Arabe, alors…

La recette ici.

 

1. Le Velouté de Kechek

Et le grand gagnant de mon top 20 est, contre toute attente… le Kichk !

C’est une soupe préparée avec du boulghour (blé concassé) et du yaourt de chèvre (ou de vache selon les villages où elle a été confectionnée) qu’on a déshydraté et réduit en poudre très fine ; ainsi que de l’ail qu’on fait revenir dans du beurre…

Le kecheck a un goût absolument incroyable, étrange, presque dérangeant et pourtant divin. Ça n’est pas un plat de néophyte, sa texture et son goût ne sont pas accessibles aux palais peu aguerris.

C’est une vraie soupe de paysan, ultra riche, qui prodigue un plaisir particulier et incommensurablement unique.

La recette ici.

Et vous ? Quels sont vos plats de grands-mères libanaises préférées ? Dites-moi tout en commentaire !

Ziyad

Ziyad

Co-fondateur de Libshop, passionné de cuisine, explorateur digital et curieux invétéré !

L'article vous a plu ? Partagez-le 💚

Une réponse

  1. je sais que le krouche meshi est un plat traditionel libanais, et qu’il vient fait d’un krouche ou stomach de chèvre ou brebis farci à la viande et au riz,et je ne sais pas le pouquoi qu’ils ne me prmittent voir les recettes de ce plat aussi populaire chez les gens libanais,à l’internet et je les demande de me permettre les voir et je vous remercierai aussi grandement si vous en voulait de me permettre les voir à l’internet en langue française…!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.