Envie de faire des excursions sans se ruiner au Liban ? Pourquoi ne pas prendre la route du nord de Beyrouth, menant vers Tripoli par la vallée de Nahr al-Jawz, pour rejoindre le château de Mseilha ? Connu à l’époque des Croisés sous le nom de Puy du Connétable, ou Passe-Saint-Guillaume, cet édifice, créé vers 1624, était dédié à l’émir Fakhr al-Din (1572-1632), en hommage à sa révolution contre le pouvoir ottoman.

Le petit château de Mseilha s’élève sur un piton rocheux idéalement situé à proximité d’un ruisseau qui s’assèche l’été. Appelé « Kalaat Mezbaheh » au XIXe siècle, ce château aurait servi de garnison au terme de la bataille de Hittine. Même si son origine historique demeure incertaine à ce jour, le site connaît des similitudes indéniables avec les châteaux cathares. Malgré son remaniement par l’Emir Fakhr-al-Din, vers 1624, certains éléments architecturaux typiques de la période des Croisades, comme des fentes de tir, demeurent visibles sur la façade du château de Mseilha.

Un chemin étroit, taillé dans le roc mène jusqu’au château de Mseilha. Le site est accessible gratuitement au public. A l’étage, on distingue plusieurs salles avec leurs voûtes, des gouffres, de petits escaliers, un impressionnant système de défense et des casemates. De sombres couloirs et salles relient ces différentes salles. Seules les archères ont accès à un peu de lumière.

Les fentes de tir qui datent de la période des Croisades, sont essentiellement concentrées à l’angle sud-ouest du château. Selon certains chercheurs, une chapelle aurait également été bâtie à l’angle sud-est du château. Mais il n’en reste (presque) rien.

Aux abords du château, on remarque un pont datant de la même époque que le château. Par sa présence, le site arbore un air pittoresque. Même abandonné et négligé, l’environnement du site demeure propice pour des excursions en famille ou entre amis.

Ziyad

Ziyad

Co-fondateur de Libshop, passionné de cuisine, explorateur digital et curieux invétéré !

L'article vous a plu ? Partagez-le 💚

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *