80 km de pistes balisées, culminant à une altitude de 1 850 à 2 465 mètres, Faraya offre une vue à couper le souffle. En visite le temps d’un week-end ou pour un long séjour sur les hauteurs du Mont Liban, Faraya est un des meilleurs endroits pour apprécier des paysages variés, riches en contrastes.

Cette destination se prête aussi bien pour un séjour en hiver, qu’en été. Mais voyons à quoi ça ressemble en photos !

L’histoire touristique de Faraya commence en 1960, lorsqu’un groupe de skieurs libanais passionnés construisent les quatre premiers chalets de ski et installent le premier remonte-pente importé de Suisse dans le coin. Trois ans plus tard, avec le financement d’un banquier visionnaire et d’un membre du parlement libanais, la station de Faraya se développe et devient, après la guerre de 75-90, l’une des plus connues du Liban.

Avec une superficie de près de 160 000 m², la station constitue un lieu de référence pour le jet set libanaise, en hiver comme en été.

Au sommet du Mzaar, le point culminant, on peut admirer la vallée de la Bekaa, le mont Hermon dans l’Anti-Liban et les autres sommets tels Zaarour, Laqlouq et les Cèdres.

Cette localité se démarque par ses nombreux chalets de pierre aux toits orangés. C’est aussi l’endroit idéal pour découvrir le lac artificiel du barrage de Chabrouh, véritable curiosité naturelle, nichée au cœur de roches montagneuses, et qui peut s’arpenter uniquement à pied, en moins de 20 minutes.

En haut de Faraya, à Ouyoun el-Simane (Kfardébiane), de nombreux établissements hôteliers constituent un point de chute immanquable pour les visiteurs.

La boucle part de Kfardébiane, passe par Faraya, Faqra et Baskinta. Un véritable parcours combinant une découverte archéologique exceptionnelle, une visite de sites religieux ainsi qu’une évasion dans des espaces naturels propices à la randonnée.

Faqra, juste à côté de Faraya, abrite temples romains, colonnes, autels et tombeaux romains, en très bon état de conservation. Sur le chemin vers les ruines de Faqra, on peut voir un pont naturel, appelé Jisr al-Hajar (le « Pont de Pierre ») avec un arc mesurant trente-huit mètres.

https://www.instagram.com/theglobejumpers/
https://www.instagram.com/charbel_abiad/
https://www.instagram.com/niellyyy/
https://www.instagram.com/kassemannanflycam/
https://www.instagram.com/kassemannanflycam/

Faraya, c’est aussi l’occasion de visiter la magnifique statue de Saint Charbel, hissée à 2000 mètres d’altitude.

Et enfin, côté hôtels, restaurants et sorties, vous aurez comme toujours au Liban, l’embarras du choix. Les incontournables Rikky’z et autres Montagnou seront appréciés des fêtards et des instagrammeurs en herbe, et d’autres hôtels beaucoup plus intimistes et de grande qualité sauront vous restaurer ou vous loger le temps d’un séjour d’exception dans le coin…

https://www.instagram.com/rania.afahmy/
https://www.instagram.com/ranim_ghass/
https://www.instagram.com/perchfaraya/
https://www.instagram.com/trinity5faraya/
Ziyad

Ziyad

Co-fondateur de Libshop, passionné de cuisine, explorateur digital et curieux invétéré !

L'article vous a plu ? Partagez-le 💚

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.