Dominée par une citadelle croisée et ouverte sur son port, Saida (ou Sidon) est une des plus prestigieuses villes de la côte sud du Liban. Une ville chargée d’histoire, aux origines peu connues, mais qui charme par ses petites ruelles et ses souks restés à l’état d’origine. Saida est l’un des plus beaux sites touristiques du Liban qui vaut le détour.

https://www.instagram.com/p/B2eDjmlgNy8/

https://www.instagram.com/p/B2j2ifDnBme/

Pour un séjour réussi au Liban, un petit tour dans la ville mystérieuse de Saida (ou Sidon) s’impose. Située à 48 km au sud de Beyrouth, Saida est une très ancienne ville côtière également connue sous le nom de « capitale du Liban du Sud ». Ville emblématique de l’ancienne Phénicie de qui elle tient, Saida a vu le jour au même moment où Jbeil-Byblos et Tyr sont nées. De son histoire, elle garde essentiellement des traces du passage de l’Empire babylonien et romain.

https://www.instagram.com/p/Bv48vDEFvXq/

https://www.instagram.com/p/BvhIN1cHxuB/

Saida constitue une étape obligatoire pour s’immerger complètement dans le Liban authentique. Cette ville constitue un véritable carrefour historique et commercial pour tout le pays. Au travers de son patrimoine et ses souks, la citadelle réussit à mettre en valeur ses plus beaux atouts.

https://www.instagram.com/p/ByFTTUpp3ht/

https://www.instagram.com/p/Ba6zmsgFKTj/

Première escale lors d’un séjour à Saida, le château de la mer, construite par les Croisés au XIIIème siècle. Relié au port de la ville par un pont en pierre, la forteresse est visible depuis la station des bus. Elle offre un paysage magnifique qu’on peut facilement observer en longeant la corniche. Une fois au château, les ruines prêtent à une balade authentique jusque dans la grande salle principale de la tour. Du haut du toit de la tour médiévale, on accède à une vue panoramique sur tout le littoral.

https://www.instagram.com/p/BsOEMsWHbO7/

https://www.instagram.com/p/B1ZDuk0luuv/

Juste en face du château, la rue al-Moutran aboutit aux célèbres souks traditionnels de Saida. Entre souks de tapisseries et de parures typiquement libanaises, les arcades de la vieille ville s’animent d’une atmosphère particulièrement joyeuse.

https://www.instagram.com/p/Ba6xI5YljyW/

https://www.instagram.com/p/B7C6uxFHNoL/

Plus loin, le souk des meubles offre un paysage unique mêlant enfants et vieux artisans travaillant le bois dans d’étroites ruelles. Ces petits ateliers de charpenterie accueillent à bras ouvert les visiteurs qui peuvent admirer de plus près des miroirs colorés et des lampes-bateaux en bois de cèdre.

https://www.instagram.com/p/B3eRri9jnHL/

https://www.instagram.com/p/B1agqhEiZmP/

A la sortie de la rue principale, une ruelle conduit à l’église grecque-orthodoxe de Saint-Nicolas. Véritable vestige patrimonial, ce havre de paix date du VIIIème siècle. C’est le seul endroit que la ville de Saida a pu éloigner des bruits émerveillant des souks. Plus calme et plus paisible, l’ambiance y est plutôt faite de nombreuses tentations gustatives. L’endroit idéal pour goûter à la pâtisserie locale (nammouras, billes de fruits confits ou pâtes aux amandes).

https://www.instagram.com/p/Bn075zPA_gs/

https://www.instagram.com/p/BmGKO21nLYl/

En contrebas du souk se trouve le musée du Savon. Comme son nom l’indique, ce lieu invite à la découverte de l’histoire du savon, de sa fabrication jusqu’à son utilisation au quotidien. Installée au XIXème siècle, le musée du savon permet de découvrir toutes les variétés possibles du « saboun » : rond, carré, parfumé ou coloré.

https://www.instagram.com/p/BkK9yzQBKkU/

https://www.instagram.com/p/BmlqIzaB_9A/

Ziyad

Ziyad

Co-fondateur de Libshop, passionné de cuisine, explorateur digital et curieux invétéré !

L'article vous a plu ? Partagez-le 💚

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *